01 42 93 00 31 | 06 27 27 27 88 admin@lcavox.com
Actualisé le 24/06/2021

Cachets bruts minima pratiqués par nombre de comédiens expérimentés (représenté ou non par un agent) dans le domaine des voix enregistrées, auprès des principales agences de publicité, sociétés de production son et responsables de casting.

La publication de ce barème s’inscrit dans le strict respect du gré à gré en vigueur dans la profession et du libre arbitre de chaque artiste-interprète.

 Pour chaque mode de diffusion, nous détaillons d’une part, la prestation d’enregistrement du comédien et d’autre part, les droits d’exploitation de sa prestation. (cession des droits pendant un an à compter de la date de la première diffusion pour la France métropolitaine et les Dom/Tom). Ces 2 élements forment le salaire global (on le nomme aussi cachet) du comédien.

ACCORD NATIONAL DES SALAIRES DU DOUBLAGE (à la ligne)

Cet accord national fixe les salaires minimaux des Directeurs Artistiques de doublage et des Artistes Interprètes pour leur prestation de doublage. Il représente un minimum au-delà duquel un gré à gré peut être appliqué. Il détermine le prix à la ligne pour tout type de travail de doublage et devant être impérativement utilisé afin que l’achat de droits qui y fait référence soit valide (DAD-R). Aucun forfait horaire ou par produit n’est possible, seule la ligne est admise. Cet accord est applicable aux doublages fixés sur le territoire français (y compris DOM) et ou par une entreprise française et/ou soumis au droit français. Par doublage, on entend le travail consistant pour un Artiste à interpréter vocalement, dans une œuvre audiovisuelle, (y compris cinématographique), le caractère, le comportement, les sentiments, les intentions, l’esprit et le jeu d’un rôle qu’il n’a pas lui-même interprété à l’image afin de rendre au personnage, son intégrité et sa vérité, dans la langue usuelle du spectateur. Entre dans le champ d’application le doublage du dessin animé dans le cas où il existe une version originale exploitable.

Droits DAD-R CINEMA/TV : DOUBLAGE, COMMENTAIRES ET CRÉATIONS DE VOIX (DESSINS ANIMÉS)

La Dad-R est la convention qui régit les Droits des Artistes dans leur activité de doublage, commentaires et créations de voix. L’accord Dad-R prévoit de verser aux artistes des indemnités pour des oeuvres doublées (cinématographiques, télévisuelles et documentaires) avant le 4 janvier 1986 et exploitées après le 1er janvier 2004. A partir de 2004, l’accord Dad-R régit le versement des droits pour toute activité de doublage, synchro et voice-over, et détermine le pourcentage applicable en sus du cachet, payable en même temps que ce dernier. Pour les activités de doublage, le cachet est déterminé en prenant comme référence l’Accord National des Salaires du Doublage et pour que la cession des droits soit valide, c’est cette grille de minima et elle seule qui doit être utilisée comme assiette pour le calcul des droits.

PUBLICITÉ

 

PRESTATION (ou modif d’un enregistrement) : 380/400 euros bruts
DROITS FRANCE (1 an, ensemble du territoire français) :

FILMS

 

TV (incluant l’Internet client) 380/400 euros bruts

. Internet global 400/500
  (comprenant achat d’espace, rattrapage, chaînes réseaux sociaux, sites dédiés, appli…)
. Internet client 200/250
  (sans achat d’espace, site dédié, chaîne client…)
. Cinéma 300/400
. Lieux publics (stades, salles de spectacle, avion…) forfaits spéciaux
. Formats supplémentaires :
– déclinaison TV 150/200
– déclinaison TV + Internet 200
– tag/compl. de texte (enregistré dans une séance à part du film) 200/220
. Parrainage TV (billboard + bande annonce) 135/165
. Parrainage TV + Internet global (rattrapage) 235/265
. Parrainages suivants (dans une même séance) 80/150

AUDIO

 

. Radio 135/150
. Radio spot supplémentaire (dans une même séance) 80
. Repiquage régional (dans une même séance) 10/40
. Internet global 135/150
  (baladodiffusion, podcast original, streaming, appli)
. Webradio 20/50
. Parrainage 50/100

AUTRES SERVICES VOCAUX (Prestation + droits inclus)

 

. Film institutionnel :
– diffusion interne, privée (selon durée, pas de droits) 250/400
– diffusion externe (presta incluse, chaîne client, page Facebook…)400/610. e-learning      (selon quantité / la 1/2 journée) 150/200
. audioguide (selon durée de texte, type d’événement…) 150/250
. livre audio 150/400
(calculé en fonction de l’estimation de la durée utile / la demi-journée   d’enregistrement,  préparation incluse, droits CPS en
  sus ou inclus dans un forfait)
. audiodescription DAD-R
. voix superposée (voiceover) DAD-R + CPA (uniquement pour les
  programmes issus de l’UE ou signataires du traité de
  Rome)
. narration documentaire 250/900 (+ droits de rediffusion quand ce
 (selon durée, média, horaire de première diffusion…) n’est pas prévu dans un contrat       forfaitaire initial) ou DAD-R

RECONDUCTION DE DROIT

 

100 % du montant des droits réglés la première année de diffusion
Idem en radio, parfois 50 % du montant total du cachet (presta+droits)
Parfois + 5 % par année complémentaire (surtout sur les produits de luxe)
Dès le 3e format/film/spot, les tarifs sont presque toujours forfaitisés (de -20 % à -60 %). Les agents artistiques font une estimation objective des forfaits proposés/demandés.

LEXIQUE

 

AAD (Audio A la Demande) ou baladodiffusion ou podcasting : Accessibilité en différé de programmes
radiophoniques sur réseaux dédiés (sites ou applis de radios ou spécialisés) ou de streaming ou de podcasts natifs.

ADAMI : Administration des Droits des Artistes et Musiciens Interprètes.
Billboard : parrainage d’un programme tv ou radio consistant à présenter sous forme de panneaux animés ou
sonores en début et fin ledit programme en l’associant au nom de l’annonceur.

CPA (Copie Privée Audiovisuelle) : droit voisin relatif à l’utilisation secondaire dans le cadre privé d’une œuvre
audiovisuelle fixée (copie d’un programme TV par tous moyens) et géré par l’ADAMI.

CPS (Copie Privée Sonore) : droit voisin relatif à l’utilisation secondaire dans le cadre privé d’une œuvre sonore
fixée (enregistrement disponible en téléchargement, copie de disque…) et géré par l’ADAMI ou la SPEDIDAM
selon la catégorie d’artiste interprète concernée (soliste ou non).

DAD-R (Droit des Artistes dans leur Activité de Doublage – Révisé) : Convention signée entre grands médias
audiovisuels nationaux, grands studios de cinéma et syndicats d’artistes prévoyant des cachets minima forfaitaires
calculés en fonction du média ou de la durée.

Déclinaison : Film issu d’un film générique, le plus souvent raccourci (cutdown) ou recomposé à partir de
plusieurs images d’une même campagne et ne nécessitant généralement pas de réenregistrement vocal.
Podcast ou balado : création sonore diffusée sur réseaux ou applis dédiés (Podcast Addict, TuneIn, Sybel…) ou
services de streaming

Rattrapage : télévision de rattrapage, service replay sur Internet ou par box.
Repiquage : ajout d’une information en fin de spot ne concernant qu’une partie de l’auditoire et souvent
enregistrée localement (par exemple, l’horaire d’ouverture particulier d’un magasin spécifique en région).
Streaming : diffusion en flux codé de programmes audiovisuels ou sonores (Deezer, Spotify, Netflix…).

Tag : ajout d’une information filmée et vocale, souvent éphémère, associée au message promotionnel d’un film
(déclinaison du produit, solde…) et placée en extension à la fin de ce même film.
Webradio : station de radio exclusivement diffusée sur Internet, souvent thématique ou issue d’un grand média et
à l’audience relativement confidentielle.